Karl Marx et Friedrich Engels. Le mouvement ouvrier français.

Biblioteca / 1970-1979 

Karl Marx et Friedrich Engels. Le mouvement ouvrier français.  

París, Maspero, 1974, 2 tomos, 191 + 182 páginas. Traducción y notas de Roger Dangeville.

Table des matières

Tome I

Tactique dans la révolution permanente

PRÉFACE

Dialogue avec les morts

Avance et régression

État et parti

Rôle essentiel de la révolution bourgeoise dans le marxisme

De 1794 à la Commune de 1871

Les rapports de classes en France

La révolution permanente en France

La révolution permanente à l’échelle internationale

1. FORMATION DU MOUVEMENT OUVRIER EN FRANCE

Progrès de la réforme sociale sur le continent

Le mouvement ouvrier français dans la révolution de 1789. La lutte entre Montagnards et Girondins

De la Commune parisienne de 1792 à Thermidor

Les révolutions des années 1830 comme prélude à 1848

Le jugement des charpentiers parisiens

Communisme utopique et communisme grossier dans la vision du socialisme scientifique moderne

Critique du mouvement fouriériste

2. MARX-ENGELS ET LE PARTI SOCIALISTE DÉMOCRATE PETIT-BOURGEOIS

La position de la bourgeoisie française

Les mouvements sur le continent

L’agitation prérévolutionnaire de la petite bourgeoisie et du prolétariat

Le discours de Louis Blanc au banquet de Dijon

Le manifeste de Monsieur de Lamartine

Le mouvement de réforme en France

La Réforme et Le National

Luttes de partis

3. LA RÉVOLUTION PERMANENTE

La révolution à Paris

Aux citoyens membres du gouvernement provisoire de la République française

Réaction en Allemagne à la révolution de février 1848

Les révolutions de 1648, 1789 et mars 1848

La Réforme et l’insurrection de juin

La Réforme de Paris sur la situation française

La médiation anglo-française en Italie

La situation à Paris

Offensive de la contre-révolution et victoire de la révolution

Le 13 juin

La constitution de la République française

Les véritables causes de l’inactivité relative des prolétaires français en décembre dernier

Critique de la social-démocratie et du proudhonisme

Explication économique du proudhonisme réactionnaire

Le parti révolutionnaire blanquiste

Révolution et conspiration

Société universelle des communistes révolutionnaires

Présentation et traduction du Manifeste de Blanqui

Lettre au directeur du Times

Passage de la stratégie de la révolution permanente à la stratégie frontale

Tome II

Efforts pour créer le parti de clase

PRÉFACE

Seconde phase du mouvement ouvrier français

Passage du parti de classe à l’État de la dictature ouvrière

Impérialisme et guerre

La stratégie révolutionnaire du parti

Écroulement du second Empire, insurrection et république

Vers la Commune

1. L’INTERNATIONALE ET LES SECTIONS FRANÇAISES

Le conflit au sein de la section parisienne

Résolutions du Conseil central sur le conflit de la section parisienne

Instruction privée à Schily

Au rédacteur de l’Écho de Verviers

Marx et l’Internationale

Déclaration du Conseil général de l’A.I.T. à propos de l’arrestation de membres des sections françaises

Résolution du Conseil général concernant les statuts de la Section française de 1871

Résolutions du Conseil général sur la Section française de 1871 adoptées dans sa séance du 7 novembre 1871

Rôle de Marx-Engels dans la Commune

Note à la page 29 de l’Histoire de la Commune

La formation de la Commune et le Comité central

La Commune: les proudhoniens et les blanquiste

La Commune et le raffermissement de la conscience politiqu

Le programme des réfugiés blanquistes de la Commune

2. FORMATION DU PARTI OUVRIER FRANÇAIS

Considérants du programme du Parti ouvrier français

Influence de Marx sur le Parti ouvrier français

Création du Parti ouvrier français

Cassure dans le Parti ouvrier français

Parti ouvrier français et syndicats

Masses et dirigeants

La polémique dans le mouvement socialiste des années 1880

La scission de Saint-Etienne au sein du Parti ouvrier français

Déplacement du centre de gravité du mouvement ouvrier

Deja una respuesta

Tu dirección de correo electrónico no será publicada.