AO

ARCHIVO OBRERO

Louis-Auguste Blanqui. Maintenant, il faut des armes.

Biblioteca / 2000-2009

Auguste Blanqui. Maintenant, il faut des armes.

Textos recopilados y presentados por Dominique Le Nuz.

París: La Fabrique, 2007.

430 páginas.

Auguste Blanqui (1805-1881)

Sommaire

Préface: À un ami

Introduction

Repères chronologiques

I – De 1830 à février 1848

Première proclamation

Déclaration du Comité provisoire des Écoles

Défense d’Auguste Blanqui au procès des Quinze

Rapport à la Société des Amis du peuple

Loi qui interdit au peuple la faculté de lire

Notre drapeau, c’est l’égalité

La richesse sociale doit appartenir à ceux qui l’ont créée

Organisation de la Société des Familles

Appel au peuple de Paris du Comité de la Société des Saisons

II – Blanqui en 1848

Discours du Prado

Pour le drapeau rouge

Deuxième pétition pour l’ajournement des élections

Adresse au gouvernement provisoire

Les massacres de Rouen. La Société républicaine centrale au gouvernement provisoire

L’union des vrais démocrates

Réponse à la demande d’un toast pour le banquet des travailleurs

À la Montagne de 93. Aux socialistes purs, ses véritables héritiers!

III – Blanqui emprisonné: avril 1849–août 1859

Sur la révolution

Avis au peuple

À propos des clameurs contre l’Avis au peuple

Lettre à Maillard

IV – La Critique sociale: 1850-1868

L’usure

Le communisme, avenir de la société

Dispositions immédiates Projet de discours

V – De la liberté à la fin de l’exil: août 1859–août 1870

Candide

Un père de l’Église au IVe siècle

Instructions pour une prise d’armes

Esquisse de la marche à suivre dans une prise d’armes à Paris

VI – Du retour d’exil à la Commune: août 1870–17 mars 1871

Un dernier mot

L’Éternité par les astres

VII – Des dernières prisons à la fin: mars 1871–janvier 1881

Lettre à Clemenceau

L’Armée esclave et opprimée

Deja una respuesta

Tu dirección de correo electrónico no será publicada. Los campos obligatorios están marcados con *